Les différences entre les taxis et les VTC

Les taxis et VTC sont deux acteurs incontournables de la mobilité urbaine. On les retrouve le plus communément dans les centres-villes et les zones aéroportuaires et ferroviaires. Bien qu’ils transportent tous deux des clients d’un endroit à un autre, ils appartiennent à deux professions bien distinctes.

Alors, comment les distinguer ? Quelles sont leurs différences et leurs spécificités ? Après les avoir observé et étudié dans leur milieu naturel, nous sommes en mesure de vous apporter quelques réponses.

Traits de personnalité

 

Taxis/VTC - Traits de personnalité

 

Plus qu’un simple métier, le chauffeur de taxi considère sa profession comme une véritable vocation et une passion. Son véhicule est sa deuxième maison et ses clients, ses invités. Il est souvent affable et chaleureux ; il aime que l’on se sente à l’aise à bord de son taxi.

Moins loquace, le chauffeur VTC a quant à lui une vision plus pragmatique de son métier. Sa mission est de conduire ses clients d’un point A à un point B de la manière la plus efficace et la plus satisfaisante possible. Son véhicule est son outil de travail et il s’applique à le garder bien fourni en bouteilles d’eau et bonbons pour le confort de ses clients.

Morphologie et signes distinctifs

 

Taxis/VTC - Morphologie et Signes distinctifs

 

La morphologie générale des taxis et VTC est somme toute assez similaire puisqu’il s’agit souvent de berlines haut de gamme de couleur sombre. Certains individus se présentent néanmoins sous la forme de vans ou de monospaces.

Les taxis se distinguent par l’enseigne lumineuse qu’ils arborent sur leur toit. Ce lumineux porte la mention “Taxi” suivi du nom de la commune de rattachement. Il s’illumine en vert ou rouge selon la disponibilité de l’individu.

Pour ce qui est des VTC, ils sont reconnaissables aux vignettes rouges qu’ils exhibent au niveau des coins inférieurs respectivement gauche et droit de leur pare-brise avant et arrière. Cette vignette de forme ronde est également appelée macaron.

Technique traditionnelle d’approche

 

Taxis/VTC - Technique traditionnelle d'approche

 

Les taxis maraudent, c’est à dire qu’ils rôdent dans les rues à l’affût de clients. Les clients désireux d’en attraper un devront donc se positionner bien en vue au bord d’un trottoir afin de héler le premier individu à lumineux vert qui passerait par là.

S’ils veulent obtenir un VTC, les clients devront cette fois-ci s’armer d’un smartphone pour accéder à une application de réservation.

Connaissance du territoire

 

Taxis/VTC - Connaissance du territoire

 

Le chauffeur de taxi dispose d’un hippocampe particulièrement développé. Cette partie du cerveau est notamment le siège de la mémoire spatiale et de la navigation. Cette caractéristique physiologique associée à l’expérience qu’il accumule au fil du temps explique sa capacité à mémoriser les plans et noms de rues de sa zone d’activité et à proposer le meilleur itinéraire pour satisfaire ses clients.

Technophile invétéré, le chauffeur VTC s’appuie lui sur les applications de navigation qui lui permettent de prendre en compte les conditions de trafic en temps réel pour calculer le meilleur itinéraire.

 

Bien que non exhaustif, nous espérons que ce portrait croisé des taxis et VTC vous aidera à mieux différencier ces deux acteurs majeurs de l’écosystème urbain.

 

Clichés et préjugés

Les taxis sont rustiques et charmants et les VTC sont modernes et très professionnels ? Comme vous l’avez sûrement deviné, il s’agit en réalité de deux exemples de clichés qui collent à la peau de ces deux professions.

La vérité est que, malgré quelques spécificités propres à chacun d’eux (comme la maraude ou l’utilisation des couloirs de bus pour les taxis), ces métiers restent tout de même proches. Cette proximité a même été récemment renforcée par la loi Grandguillaume qui instaure un examen reposant sur cinq épreuves communes aux deux professions pour deux épreuves spécifiques.

Par ailleurs, même s’il est vrai qu’à leur arrivée les VTC ont creusé l’écart grâce à la qualité de leur service et à l’utilisation des nouvelles technologies (géolocalisation, réservation et paiement in-app…), les taxis ont su réagir et évoluer pour combler cet écart. Dans les faits, que l’on commande un taxi ou un VTC, l’expérience est aujourd’hui très similaire.

Au bout du compte, qu’ils soient chauffeurs de VTC ou de taxis, il s’agit avant tout d’hommes et de femmes, avec leur personnalité, leur vécu, leur humeur, qui, le temps d’un trajet, nous ouvrent les portes de leur véhicule.

 

Merci de partager l’article si vous l’avez apprécié 🤓 Pour être prévenu de la sortie de notre comparateur de taxis et VTC, c’est ici.